A propos du savoir scolaire

Publié: 19 juin 2007 dans Lectures
Tags:,

image085

Dans son ouvrage « La philosophie de l’éducation » (1) Olivier Reboul commente ce qui caractérise le savoir scolaire :

  • Un savoir à long terme : l’auteur parle de savoirs pour « plus tard » que nous serons capables à l’âge adulte de remettre en scène ;
  • des savoirs organisés : tout ce qui est appris se tient. Il y a un enchaînement logique aux apprentissages effectués ;
  • des savoirs adaptés mis, par la didactique, à la portée des élèves : on n’enseigne pas les mathématiques en classe de sixième comme en terminale ;
  • des savoirs argumentés : ils sont à la fois justifiés et susceptibles d’être critiqués ;
  • des savoirs désintéressés : l’auteur indique que ces savoirs n’ont pas, dans un premier temps, de finalité professionnelle. Le travail scolaire est différent par essence du travail productif, l’élève est traité comme une fin, il agit pour sa propre autonomie.

(1) Oliver Reboul, « La philosophie de l’éducation », Que sais-je, Puf, pages 39 à 41

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s