Articles Tagués ‘droit à l’oubli’

questions_google

Paternité Certains droits réservés par jaygooby

Je souhaite apporter des commentaires concernant les deux diaporamas publiés récemment sur mon blogue.

Il m’a semblé important de traiter le sujet en mettant en avant le fait que l’internaute doit avant tout « cultiver » son identité numérique. En effet, il vaut mieux prévenir que guérir. On s’aperçoit que chercher à effacer les données ou à les déréférencer n’est pas chose simple. Si l’on utilise le formulaire de Google, il faudra attendre environ deux mois pour avoir une réponse positive ou négative. S’adresser ensuite à la CNIL replongera l’internaute dans des procédures certainement longues et complexes.

Alors, avant de déposer des traces gênantes, il est préférable de s’assurer de la pertinence de ce que l’on publie. Pour cela, il faut avoir une bonne vision de l’espace Internet, de la conduite à tenir dans ses ramifications.

Néanmoins, si des traces vous concernant ont été déposées pour des internautes à votre insu, il sera nécessaire de faire « jouer » votre droit à l’oubli.

Les diaporamas proposent des pistes d’activités pédagogiques qui peuvent servir en formation et aux internautes lecteurs du blogue.

J’ai choisi une licence d’utilisation Creative Commons (Paternité, Pas d’utilisation commerciale, Partage à l’identique) dans un souci de partage pédagogique.

Bonne visualisation !

Jacques Cartier
www.espace-formation.eu

Conférence réalisée devant un public de lycéens option ISN (Informatique et Sciences du Numérique) le 26 janvier 2015.

Ce document est en licence Creative Commons pour que les collègues et les élèves puissent le réutiliser en cours si besoin. Des pistes de travaux dirigés sont indiquées sur plusieurs diapositives.

Prochainement ce diaporama sera sonorisé pour que les contenus de mon intervention soient disponibles. Pour le moment, vous trouverez des commentaires pour chaque diapositive.

Lors de cette conférence du 26 janvier, je n’ai pas traité les diapositives sur la protection de l’enfance qui ne me semblaient pas pertinentes pour le thème du jour et le public concerné. Néanmoins je les ai laissées à disposition pour une utilisation éventuelle.

Jacques Cartier
www.espace-formation.eu