Archives de la catégorie ‘Interview’

Evaluation de la formation

Publié: 5 juillet 2006 dans Interview
Tags:,

image129

Une personne en emploi vie scolaire témoigne.

Comme vous l’avez demandé je vous envoie mes impressions sur la formation du B2i via Internet :

– Le principe est simple, clair, et facile d’accès, en plus on peut faire les exercices tranquillement, sans être connecté. C’est un plus pour ceux qui, comme moi, n’ont pas l’ADSL, car autrement la formation aurait été plus longue et les coupures intempestives du réseau auraient posé plus de problèmes.

– Personnellement j’ai pris le temps de lire les cours et de faire les exercices, j’ai d’ailleurs tout enregistré sur mon ordinateur pour pouvoir les reprendre quand je veux.

– Grâce au B2i j’ai pu améliorer mon travail auprès des enfants de l’école, pour leur permettre d’utiliser un ordinateur facilement, et aussi mais surtout j’ai pu répondre aux questions qu’ils me posaient sans problèmes majeurs.

– J’aide aussi les instituteurs dans l’utilisation de l’ordinateur, et je réponds aussi à leurs questions, et ce n’est pas toujours facile.

– J’ai appris aussi des tas de choses pour faciliter le travail administratif de l’école, car les documents demandés par l’administration et les parents d’élèves ne sont pas toujours faciles à réaliser, ils doivent être très avancés et spécifiques pour l’administration et très clairs pour les parents.

– Il y a pourtant quelque chose de négatif dans cette formation à mon goût : les modules sur ACCESS sont trop courts, et ne sont pas très faciles à utiliser, c’est vraiment dommage car c’est le seul point que j’aurais aimé approfondir, mais je vais continuer à apprendre pour l’utiliser facilement.

– En ce qui concerne POWER POINT, la formation est très simple et très agréable, je n’avais jamais utilisé ce logiciel, maintenant je l’utilise régulièrement, pour le travail et pour amuser mes enfants.

– Je suis vraiment très heureuse d’avoir pu suivre cette formation, car en tant que EVS (Emploi Vie Scolaire) je croyais ne pas y avoir droit, alors un grand merci à vous pour m’avoir permis de la suivre, elle m’est vraiment utile dans mon travail.

En conclusion, j’ai vraiment aimé suivre cette formation via Internet car j’habite dans un petit village et ce n’est pas toujours facile de se déplacer pour suivre une formation surtout quand on travaille. De plus les organismes de ma région ne proposent que des formations sur WINDOWS, WORD, ou EXCEL, ce qui limite les choix.

Si d’autres formations sont disponibles sur votre site à la rentrée tenez-moi au courant, car je suis partante pour apprendre d’autres choses, ou pour approfondir mes acquis, dans le cadre de mon travail, cela va de soit.

Merci encore pour la confiance et l’aide que vous m’avez accordées tout au long de cette formation.

Dans l’attente de votre réponse, recevez, …

image132

Richard Pitre qui travaille comme tuteur à la Téluq (Télé université du Québec) échange avec nous sur le rôle du tuteur.

Une littérature abondante existe sur ce thème. Tout n’est pas encore bien clair dans les esprits. Le billet de Richard Pitre pose un certain nombre de questions pertinentes :

 >>> Billet de Richard Pitre <<<

image129

Nous nous intéressons à l’évaluation du dispositif « Du B2i@dultes vers le C2i « .

La parole est aux apprenants :

Bonjour, comme déjà répondu à R. (tuteur de Michèle), je vous indique le bilan de mon travail sur le B2i. Je suis une débutante (de 58 ans) qui ne savait faire que le minimum dans les connaissances de base, dans la messagerie, dans la recherche sur le Web et dans le traitement de texte.

J’ai quasiment tout appris. Même dans les domaines où je connaissais un peu quelque chose. J’ai approfondi mes connaissances (ex : pour l’impression, sélectionner le passage à imprimer, que de feuilles j’ai gâchées !). Le site est vraiment bien fait aussi bien les «exo.» que les animations. J’ai passé beaucoup plus de temps que le temps indiqué, restant parfois des heures sur quelque chose qui, après me semblait très facile. Mon gros handicap fut le vocabulaire spécifique que je ne maîtrisais pas du tout. Les quiz ont été les plus difficiles pour moi. Je termine le Web ces jours-ci, il ne me restera que la citoyenneté au début des vacances. Comme je disais à R., je n’ai pas encore pu beaucoup réinvestir dans mon enseignement mais ça sera mon programme de l’an prochain. En conclusion, bilan extrêmement positif personnel comme professionnel et un grand merci à mon formateur tuteur qui a eu beaucoup de patience et de disponibilité avec moi.

Cordialement.
Michèle.P.

—————

Pour ma part, j’ai terminé l’ensemble du b2i étendu.

Rien à redire sur cette formation excellente, qui apporte de nouvelles connaissances et qui structure les anciennes.

Jean-François R.

—————

Bonjour,
J’ai terminé les 5 modules de base. Je les ai traités en mai et juin car je n’ai pas pu y consacrer du temps durant l’année scolaire.

Cet apprentissage est intéressant mais long à réaliser, surtout qu’il est à effectuer sur notre temps personnel qui est déjà bien réduit… J’ai effectivement pu réinvestir certaines manipulations apprises dans mon quotidien personnel et professionnel.
Je n’ai pas l’intention pour le moment de me consacrer au B2i étendu peut être l’année scolaire prochaine…

Cordialement
Catherine I.

—————

Bonsoir,
J’ai eu cette année quelques soucis pour m’organiser de façon à passer les évaluations dus à une réinstallation de logiciels ( à cause de virus ), de beaucoup de travail au lycée préparation de sujets CCF maths sciences.

Je vais faire un effort considérable pour passer au moins deux modules avant le 30 juin 2006 et essayer sans mon formateur de passer le module D4S1 jusqu’au 15 septembre voire une autre si je peux D3S1 ?! Je vais devoir faire vite pour faire au mieux.

De plus je vais être en vacances pour préparer aussi de nouveaux cours pour une nouvelle section au lycée C. de bac pro en maths.

Je vous serais reconnaissant d’accepter ma réinscription à la rentrée sept 2006 pour continuer tout doucement les autres modules.

C’est très intéressant mais j’avoue j’ai eu des difficultés pour le temps.

Cordialement
Mr Pascal P.

—————

Messieurs,
Je viens seulement d’achever ma formation au B2i fondamental et je manque encore de recul quant aux apports professionnels de ce dispositif. Je peux par contre vous résumer en quelques mots le vécu de cette expérience.

J’ai découvert ce dispositif grâce à P. P. (formateur) lors d’un stage, et j’avoue que l’ampleur des modules à réaliser m’inquiétait beaucoup. Par ailleurs, la rénovation en STG laissait peu de temps libre pour mener à bien cette formation.
Je l’ai débutée au milieu du mois de mai, et l’ai terminée hier !

Le temps estimé par le test de positionnement était bien en-dessous du temps réellement passé à mener à bien ce dispositif.
Globalement, le bilan reste positif car j’ai découvert des manipulations informatiques intéressantes, et que je n’aurais sans doute pas vues par moi-même. J’ai particulièrement apprécié d’être soutenue et encouragée par mon formateur référent, M. P.

J’envisage de m’inscrire au B2i étendu l’an prochain…

Pascale G.

—————

Expérience enrichissante, demandant un investissement personnel important, plus important que le résultat de positionnement.

Modalité de formation ne me convenant pas particulièrement. En effet, même si nous pouvons travailler à notre rythme, même si les personnes ressources sont présentes, on se sent un peu « seule » face à son écran.

Formation nécessitant un poste informatique à son domicile, est-ce le cas de tous les enseignants ?

Le propos manque peut-être de structure mais voilà le ressenti.

Delphine A.

—————

Bonjour,
Je viens de terminer les 5 modules de base, je vais poursuivre sur les 3 suivants. J’ai beaucoup appris grâce à cette formation, je suis très satisfaite, même si par moment c’est un peu difficile tout seul ; cependant, le principe est vraiment agréable.

Juste une petite remarque au niveau des quizz, certaines questions sont parfois un peu tirées par les cheveux

En tout cas, un grand bravo et merci. Y aura t-il par la suite un complément sur des logiciels de type Xpress, photoshop, illustrator ? Je serai vraiment intéressée.

Cordialement

—————

Bonjour,
J’ai vraiment apprécié cette formation qui m’a permis d’améliorer mes compétences, notamment sur le logiciel Excel qui m’était presque inconnu. J’aimerais savoir quand je recevrai l’attestation de la validation finale, sachant que j’ai terminé (depuis longtemps) les différentes évaluations

Encore merci

Sabine M.

—————

Bonjour,
Suite à des problèmes personnels, je n’ai pas encore pu valider de modules. J’espère pouvoir le faire pendant les vacances.
Cette formation est importante dans la mesure où elle permet de « maîtriser » l’outil informatique devenu aujourd’hui incontournable et indispensable. Les connaissances acquises m’ont permis de travailler plus rapidement et de pouvoir utiliser différemment certains logiciels.

La formation en ligne présente l’avantage d’être accessible à tout moment. Mais, je pense que les deux demi-journées en présence du formateur ne sont pas suffisantes ou devraient au moins être plus éloignées l’une de l’autre afin de pouvoir se familiariser avec cet outil et faire un premier bilan (sur un 1° module par exemple) avant de revoir le formateur.
Cordialement,
Michèle D. R.

—————

Merci pour votre message. J’ai bien apprécié cette formation à distance car elle m’a permis de travailler quand je voulais et à mon rythme. Mme R. a dû vous communiquer mes notes des différents modules. J’ai tout terminé le b2i depuis avril.

Ce genre de formation a permis de conforter certaines de mes connaissances et d’en approfondir d’autres. Encore merci.
Salutations distinguées.

Dorothée D.

Une apprenante témoigne

Publié: 23 juin 2006 dans Interview
Tags:

image135

Nous avons été contactés par des collègues d’un lycée français en Afrique pour tutorer une secrétaire qui souhaitait préparer le concours de Secrétaire d’Administration Scolaire et Universitaire (SASU). Une de nos formatrices a accepté bénévolement ce tutorat tout en ligne.

L’apprenante nous a fait parvenir le message suivant :

« Bonjour,

Les résultats du concours SASU sur Paris viennent de tomber et je suis admise. Je tenais à partager avec vous mes impressions.

1. Déroulement de la formation :

Je réside au Sénégal donc je ne pouvais pas assister aux séances en présentiel. Vers le mois de mai/juin 2005 en surfant sur le net j’avais écrit à Monsieur Cartier pour une demande de formation à distance sur la préparation des concours administratifs. Il m’a par la suite demandé de contacter une formatrice qui acceptait de m’encadrer (Mme R.).

La formatrice m’envoyait par mél les documents à étudier et les devoirs à faire puis je lui rendais les devoirs scannés.

Quand le devoir était corrigé,un mél avec un lien vers le site de FODAD où ses observations étaient consignées dans un espace réservé.

Si je n’avais pas eu le temps de faire un devoir, je m’obligeais à passer au moins une heure sur chaque devoir pour faire une ébauche de réponse avec les grandes lignes de ce que je pensais qu’il fallait répondre, pour ensuite comparer ce que j’avais noté avec le corrigé une fois qu’il avait été mis en ligne. Cette façon de faire m’a permis de « copier » plus au moins la méthode de rédaction des corrigés lors du concours.

Pour l’épreuve de conversation avec le jury, la formatrice a bien voulu fixer un rendez-vous MSN avec moi et nous avons pu ainsi faire un exercice pratique de conversation. Ce rendez-vous m’ a également permis de lui poser toutes les questions que j’avais sur l’épreuve.

2. Quelques constats

La préparation était très bien conçue, car dans chaque série de devoirs, il y avait au moins une question sur laquelle nous avons été interrogé(e)s le jour du concours.

Les remarques de la formatrice (Mme R.) sur le fond, la forme des devoirs rendus m’ont été extrêmement utiles, car grâce à ce regard extérieur, neutre, j’ai intégré ces conseils, remarques dans ma façon de traiter les sujets ce qui a, je pense, amélioré ma méthode de travail.

3. Difficultés

– Le deuxième formateur, qui devait corriger une note administrative sur le bizutage, n’a pas corrigé ou accusé réception de l’envoi. C’était peut être un très mauvais devoir et il n’a pas voulu me décourager à quelques semaines de l’épreuve. Cependant il aurait été intéressant pour l’apprenant que j’étais, d’avoir un avis quel qu’il soit, pour selon le cas, apprendre à faire une note/corriger les erreurs grossières/ fignoler les détails….

– Il faut être bien équipé en NTIC quand on est si loin et prévoir un budget cartouches d’imprimantes assez conséquent.

– Pour l’oral à part quelques conseils basiques, pas grand chose n’était proposé.

En résumé cette formation m’a apporté de la rigueur dans l’analyse des questions posées, le souci d’exhaustivité dans le traitement des réponses.

Bonne chance à ceux qui passent des concours cette année, je reste persuadée que l’assiduité dans le travail et la prise en compte des remarques et conseils des formateurs assure la réussite aux concours.

Cordialement.

S. D. »

 

 

 

image142

Voici quelques éléments descriptifs d’un travail conduit dans le cadre de la formation continue de l’académie de Besançon au cours de l’année 2003/2004.

Je n’ai pas reconduit ce type de travail par la suite, attendant que les enseignants engagés dans des formations pédagogiques acquièrent plus d’aisance dans l’utilisation des outils de travail numériques.

J’ai utilisé un site commun à trois établissements scolaires distants engagés dans des formations sur une année : http://els6.ac-toulouse.fr/aider-eleve

Dans chaque site, j’ai animé trois séances de travail en présentiel et proposé un d’accompagnement à distance grâce au site de formation

La proposition d’accompagnement a été faite collectivement puis relayée par un mèl individuel.

Dans chaque collège, chaque projet était différent :

– améliorer le conseil de classe

– aider les élèves individuellement,

A l’origine j’ai imaginé de proposer un accompagnement à distance car j’avais identifié les besoins suivants :

– pour les participants : un intérêt pour les projets des autres équipes et un besoin de pouvoir faire appel au formateur entre deux séances en présentiel.

– pour le formateur : la possibilité donnée de proposer des ressources à consulter en intersession et de répondre à des questions.

Les aspects positifs en fin de parcours de formation :


– pour les participants assez à l’aise avec l’utilisation des outils numériques utilisés, un intérêt pour l’utilisation du site de formation pour questionner le formateur, déposer un document et consulter les ressources proposées par le formateur.
– pour le formateur : une motivation accrue par les sollicitations des participants en intersession, signe d’intérêt pour la formation proposée.

Les difficultés rencontrées au cours de cette formation mixte en présentiel et à distance :

– pour les participants peu à l’aise avec l’outil informatique… un sentiment de culpabilité et de frustration lié à la difficulté à utiliser les supports numériques

– pour le formateur : le sentiment de risquer de marginaliser de ce fait là certains participants.

En conclusion j’ai envie de dire que l’accompagnement des projets d’équipes d’établissement à distance est potentiellement d’une grande richesse, les échanges inter-établissements deviennent plus faciles et permettent de valoriser le travail fait sur chaque site en le rendant accessible à d’autres.

Il reste à réduire la fracture numérique au sein du monde enseignant pour que ces pratiques puissent devenir accessibles à chacun.

Une formatrice