Enjeux ?

Publié: 2 juin 2009 dans Réflexions
Tags:
Le voilier attend le flot (marée montante) - Photo Jacques Cartier

Le voilier attend le flot (marée montante) - Photo Jacques Cartier

Après une dizaine d’années de travail en formation à distance je me demande si les enjeux ont bien été compris. Peut-être ont-ils été mal expliqués, mal perçus ou pas entendus ? Car la formation tout au long de la vie n’est pas un slogan creux, c’est une réalité.

Michel Serres écrivait (déjà) en 1998 (1) :

« …Dans les pays riches ou pauvres, les besoins, en matière de formation, croissent sans arrêt, ainsi que les investissements nécessaires pour les satisfaire, alors que les sources de financement, publiques ou privées, ont atteint depuis longtemps le plafond supportable. D’autre part, comme il arrive toujours aux techniques surannées, où l’on peut injecter des milliards sans faire avancer d’un pouce leur productivité, assassinée par les rendements décroissants, les solutions classiques, concentrées, de l’ère de l’accumulation – très grandes bibliothèques, construction de campus… – atteignent désormais des prix inaccessibles aux communautés démocratiques et ne se perpétuent que dans des environnements ou richissimes ou pharaoniques, alors que les solutions de la distribution n’atteignent jamais le dixième de ces coûts. Nous avons donc les moyens, techniques et financiers de subvenir aux besoins de formation prioritaires. « 

Il semble que nous continuions à faire « comme si« , comme si nous pouvions assumer la formation en grand nombre de façon classique en réunissant les personnes en un même lieu, à la même heure, pour faire la même chose.

Comme si en dehors de ce paradigme il n’y avait pas de solution alternative. Mais les possibilités sont là, nous les avons devant nous …

Combien de temps faudra-t-il attendre que le flot (marée montante) touche les organismes de formation alors que le cycle des marées est de 6 heures ?

(1) Cet article ouvre le hors-série du Monde de l’Education, « Apprendre à Distance », sorti en septembre 1998, sous la direction de Michel Serres et Michel Authier; Michel Serres est philosophe, fondateur et membre du conseil d’administration de Trivium.

commentaires
  1. Ahmed dit :

    « la formation tout au long de la vie n’est pas un slogan creux, c’est une réalité ».
    Oui vous avez raison éminent spécialiste en foad.
    Les enjeux de ce type d’enseignement sont multiples et revêtent une importance capitable.Mais le problème qui se pose c’est que les pays du Sud ne peuvent en bénéficier pleinement pour des raisons économiques,donc en relation avec le coût ainsi que pour des raisons académiques et pédagogiques.Donc l’idéal serait que ce type de formation soit accesible sans entrave aucune pour les différents continents et pays du globe.

    J'aime

Répondre à Ahmed Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s