Petit roman d’un formateur occasionnel. (Fiction – Page 6)

Publié: 18 octobre 2015 dans Roman
Tags:, ,

tuteur

Paternité Certains droits réservés par algogenius

Le dispositif FODAD est en place. Plusieurs académies commencent à l’utiliser.

Mais des questions se posent, des remarques remontent très vite aux responsables de la mise en route.

Les formateurs sont les premiers à « remuer ». D’une pratique solitaire dans une salle, il leur est demandé de passer à une activité dénommée hybride, incluant de la présence et de la distance. Que vont-ils faire à distance ?

Certains ne sont pas à l’aise avec les outils informatiques et le monde de l’Internet. Ils ont peur de ne pas savoir faire.

Certains formateurs (beaucoup) rechignent à utiliser des ressources dont ils ne sont pas les auteurs. Ils sont très jaloux de leurs contenus.

De plus, ils ne se voient pas accompagner les apprenants. On leur a parlé de « tutorat ». Certains refusent d’être qualifiés de formateurs-tuteurs, ils trouvent que cela diminue leur image, leur professionnalité. Le rôle de tuteur leur semble être un sous-produit de la formation. À leur décharge, les premières propositions de financement de leur tutorat (tarif horaire) avoisinaient le montant d’une heure de ménage !

Les apprenants ne sont pas les derniers à s’exprimer. Une apprenante déclare :

« Mais, monsieur, la formation, c’est dans une salle avec un formateur qui vous dit ce qu’il faut faire ! »

On aurait tort de balayer d’un revers de main toutes ces remontées. A priori, on ne peut pas passer d’un dispositif traditionnel (en présence) à de la distance, sans former les personnes à son usage. Sur les aspects techniques certes (manipulation des outils informatiques, utilisation du site collaboratif), mais aussi sur les aspects pédagogiques, sur le passage d’un mode transmissif à un mode collaboratif, sur la différence entre enseignement et apprentissage…

Bon, je crois que je vais bientôt recevoir une convocation à participer à un stage de formateurs sur ces thématiques. J’espère que ça ne va pas voler trop haut et que nous aurons un formateur qui soit aussi une femme ou un homme de terrain. Il nous faudra du concret.

Jack, formateur occasionnel.

A suivre …

Lien vers les pages du petit roman : http://jacques-cartier.fr/roman/

© 2015 J. CARTIER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s